Actualités

Consortium infirmier

Cher(e)s collègues

Nous avons depuis quelques années la volonté de rassembler tous les infirmiers indépendants francophones en soins à domicile. Les initiateurs de CIFI (coupole des infirmiers francophones indépendants) ne nous ont pas informé de la création de leur Asbl, alors que nous siégeons avec ses administrateurs au sein de différentes instances.

Il y a une semaine j’ai contacté personnellement le président remplaçant de l’AIIB en lui demandant des précisions sur la gouvernance de leur nouvelle association en vue d’une éventuelle adhésion, d’un rassemblement de tous les infirmiers indépendants, mais ; aucune réponse. De plus les statuts étaient déjà publiés (le 11 octobre). Cette réaction est significative de sa non volonté de collaborer c’est bien dommage.

Pour nous un cartel avec les néerlandophones est aujourd’hui obsolète vu l’éventuelle régionalisation des soins de 1ère ligne et la différence de pratique entre le nord et le sud du pays. (Ex : les logiciels infirmiers flamands étaient prêts à la lecture de la carte d’identité du patient et ont accepté) 

En 2017 le combat n’est plus les indépendants contre les salariés comme il y a 20 ans, car ; il y a beaucoup plus de similitudes entre la pratique salariée et indépendante francophone qu’entre la pratique indépendante néerlandophone et francophone. De plus au sein d’INFICONSOR (consortium infirmier salarié et indépendant) nous pourrions y discuter des matières communes, y travailler et défendre nos intérêts à la commission de convention INAMI.

Deux des fédérations de défense professionnelles reconnues FIIB (fédération des infirmières indépendantes de Belgique), APIDAI (association des praticiens indépendants de l’art infirmier), ainsi que certaines associations régionales comme l’UIIAD (union des infirmières indépendantes de l’arrondissement de Dinant) et l’AIIGC (association des infirmières indépendantes du grand Courcelles) ont décidé de créer un consortium d’infirmiers indépendants en soins à domicile sous le nom de :

« Consortium des infirmières francophones et germanophones « 

  • Pourquoi ? Les infirmiers indépendants veulent créer un consortium afin de réunir les associations de défense de la profession infirmière. L’objectif est de pouvoir obtenir un siège à la commission de convention INAMI.

C’est cette commission qui décide de l’avenir de notre profession (lecture E-ID, nomenclature, obligations diverses…) Actuellement sur les 8 sièges 6 sont occupés par nos homologues néerlandophones (4 indépendants et 2 salariés) et 2 par des services salariés francophones.

  La deadline du comptage est le 15 décembre 2017

 

  • Objectifs :
  • Défendre notre statut d’indépendant en front commun
  • Défendre l’éventuelle régionalisation des soins de santé
  • Siéger à la commission de convention INAMI en tant que représentant des infirmiers indépendants francophones et germanophones
  • Avoir une voix commune

 

Vous travaillez comme infirmiers indépendants en association ou solo, n’attendez plus rejoignez une de ces associations, il en va de l’avenir de notre statut d’indépendant. Si vous êtes membre de 2 de ces associations votre participation sera comptabilisée deux fois pour le comptage.

N’oubliez pas que toutes ces cotisations sont fiscalement déductibles.

 

De Wilde Aurore                                                                   Depris Claire

Présidente FIIB

Présidente INFICONSOR                                                      Présidente APIDAI    

Computing & Dreams @ 2015