Actualités

Nouveau cycle de formations 2016 - Le récit de vie Développer son pouvoir d'agir

Nouveau cycle de formations
2016


Le récit de vie
Développer son pouvoir d’agir

 

Attachments:
Download this file (Cycle 2016 formations.pdf)Cycle 2016 formations[ ]393 kB
Download this file (Dépliant mai 2016.pdf)Dépliant[ ]468 kB
Download this file (Récit de vie 21 juin et 5 juillet 2016 Info pratiques.pdf)Info pratique[ ]382 kB

Article Metro - Présidente FNIB

Travail de nuit: les infirmières sont en danger

Travail de nuit: les infirmières sont en danger

C’est le résultat principal d’une étude prospective vient de paraitre dans le JAMA ! Elle a concerné initialement 189.159 infirmières des cohortes des Nurse’s Health Study (NHS) avec un suivi de plus de 24 ans.

Les chercheurs ont comparé les morbidités et la mortalité des infirmières faisant plus de 3 nuits par mois en plus de leur travail en journée et en soirée. Ils ont évalué l’incidence des infarctus fatals ou non, des crises d’angor confirmées, des chirurgies coronariennes et de l’angioplastie.

Sur la durée du suivi, ils ont relevé 7303 incidents dans l’étude NHS (n=73623 ; âge moyen=54,5 ans) de 1988 à 2012 et 3519 cas dans la NHS2 de 1989 à 2013 (n=115535 ; âge moyen : 34,8 ans). Dans l’analyse multivariée qu’ils ont effectuée sur NHS et sur NHS2, l’augmentation du nombre d’années de travail de nuit est associée à un accroissement du risque de maladies cardiovasculaires dans les deux cohortes à âge équivalent. Ainsi si le travail de nuit dure de 1 à 5 ans, le risque n’est pas augmenté. Entre 5 et 9, il s’accroit de 12%. Après 10 ans et plus, c’est 15 à 18% de risque supplémentaire par rapport aux infirmières qui ne travaillent que de jour. De manière assez étonnante, le risque reste élevé dans les premières années de l’arrêt du travail de nuit puis s’estompe par la suite.

Les personnes travaillant de nuit sont donc particulièrement à risque de troubles cardiovasculaires et devraient donc être mieux suivies. Les auteurs reconnaissent néanmoins que des analyses complémentaires sont nécessaires notamment concernant l’alimentation de ces femmes, le stress psychologique et l’isolement social. Il n’en reste pas moins qu’ils estiment que leurs conclusions peuvent être généralisées aux femmes travaillant de nuit, mais probablement pas aux hommes.

Association Between Rotating Night Shift Work and Risk of Coronary Heart Disease Among Women

Source :

MEDIPLANET.be

Newsletter

N°1694

27-04-2016

 

 

Vidéo - Par quels infirmiers serons-nous soignés demain?

Retrouvez la vidéo de la conférence "Par quels infirmiers serons-nous soignés demain?"

Je me forme aux outils de la e-santé !

Le FAG (Forum des Associations de Généralistes) a été sollicité par l'INAMI et la Région Wallonne concernant la réalisation en 2016 du projet de mise en place de formations e-santé. Le projet e-sante
wallonie vise au soutien de l’utilisation des outils e-santé dans la première ligne de soins sur le territoire de la Région Wallonne.


Réel enjeu d’avenir pour tous les acteurs de première ligne (médecins généralistes, infirmiers-ères, kinés, dentistes, pharmaciens-ennes, etc.) l'e-santé préconise l'utilisation de technologies de
l'information et de la communication. Objectifs : d’une part, augmenter la qualité des soins prodigués aux patients grâce à un partage de données pertinentes entre prestataires de soins,
d’autre part, faciliter la gestion administrative de la pratique.

Afin de démystifier et de comprendre au mieux les enjeux et l’utilisation des différents outils inhérents à l’e-santé, des formations (gratuites et accréditées) seront organisées localement tout au
long de l’année. Le calendrier des formations sera bientôt publié sur le site www.e-santewallonie.be.


Des formations à 3 niveaux sont prévues :


Niveau 1 : séances d’informations générales concernant l’« e-santé » ;

Niveau 2 : formations sur les aspects techniques de l’e-santé (certificat eHealth, identification via eID, informations sur les possibilités concrètes des différentes logiciels métiers, etc.) ;

Niveau 3 : formations pratiques et concrètes par groupe d’utilisateurs.

 

De plus, un helpdesk pourra intervenir comme support afin de vous accompagner si vous rencontrez des difficultés lors de l’utilisation des outils e-santé.

 

Concerné par la e-santé ?
Afin de cibler vos attentes et vos besoins, nous vous invitons à compléter ce questionnaire en ligne :
cliquez sur le lien ici.


Rapide (moins de 3 minutes !) et simple d’utilisation, cet outil précieux nous permettra de préparer au mieux les séances d’information ou de formation auxquelles vous allez participer. Merci
d’avance !

Besoin d’un renseignement ?
Vous pouvez joindre Isabelle AUSSEMS, coordinatrice du projet, au 0477/271431 ou gestionnaire@esantewallonie .be

Visitez notre site : www.e-santewallonie.be

Attachments:
Download this file (160225 - communication projet e-santé 2016.V.4.pdf)E-santé[ ]540 kB

Computing & Dreams @ 2015